Test antigénique SARS-CoV-2/COVID-19 x20 – Healgen

Stock en France

Le test rapide Healgen Coronavirus Ag est un test immunochromatographique détectant comme antigène, la protéine de nucléocapside du SARS-CoV-2, sur un échantillon provenant d’un prélèvement nasopharyngé. L’analyse de l’échantillon peut se faire directement suite au prélèvement ou après que l’écouvillon soit transporté dans son milieu de transport viral. Le test rapide Healgen Coronavirus Ag est un dosage immunochromatographique qui utilise des anticorps monoclonaux très sensibles pour détecter la protéine de nucléocapside du SARS-CoV-2 dans un échantillon prélevé par un écouvillon nasopharyngé. La bandelette de test est composée des éléments suivants: un tampon réceptionnant l’échantillon, un tampon contenant le réactif, une membrane de réaction et un tampon absorbant. Le tampon contenant le réactif est imprégné d’anticorps monoclonaux couplés à de l’or colloïdale qui sont dirigés contre la protéine de nucléocapside du SARS-CoV-2; la membrane de réaction contient les anticorps secondaires dirigés contre la protéine de nucléocapside du SARS-CoV-2. La bandelette de test est fixée à l’intérieur d’un dispositif en plastique. Lorsque l’échantillon est ajouté dans le puits d’échantillon, il remobilise le conjugué séché (anticorps couplés à l’or colloïdale) qui migre avec l’échantillon. Si l’antigène SARS-CoV-2 est présent dans l’échantillon, le conjugué interagit avec ce dernier au fur et à mesure de leur migration pour former un complexe conjugué-antigène. Ce complexe sera capturé par les anticorps monoclonaux anti-SARS-CoV-2 spécifiques fixés sur la région de la ligne test (T). L’absence de la ligne T suggère un résultat négatif. En tant que contrôle, une ligne rouge apparaîtra toujours dans la région de la ligne de contrôle (C) indiquant que la volume approprié d’échantillon a été ajouté et que la migration s’est bien passé.

Test antigénique SARS-CoV-2/COVID-19 x25 – Vivadiag

Stock en France

Le test rapide SARS-CoV-2 Ag est un test immunochromatographique détectant un antigène du SARS-CoV-2 de manière qualitative dans un échantillon provenant d’un prélèvement nasal, oropharyngé ou nasopharyngé à l’aide d’un écouvillon. Le test rapide SARS-CoV-2 Ag est basé sur une technologie de dosage immunologique. Chaque test a une ligne d’anticorps monoclonal anti-SARS-CoV-2 sur la ligne test (ligne T) et une ligne d’anticorps polyclonal anti-g de souris sur la ligne de contrôle (ligne C). Lorsque l’échantillon extrait est ajouté au puits de l’échantillon, il réagit avec l’anticorps marqué pour former un complexe, le mélange migre ensuite à travers la membrane par capillarité et interagit avec l’anticorps monoclonal anti-SARS-CoV-2 fixé sur la ligne test. Si l’échantillon contient de l’antigène SARS-CoV-2, la ligne test apparaîtra rouge violacé indiquant que l’antigène SARS-CoV-2 est positif. Sinon, le résultat du test sera négatif. Le test contient également une ligne de contrôle, la ligne C, qui doit apparaître rouge violacé pour tous les tests valides. Si la ligne C n’apparaît pas, le résultat du test sera invalide même si la ligne T apparaît. Même s’il est très simple d’emploi, le cadre réglementaire destiné ce test à un usage diagnostic in vitro uniquement et pour un usage professionnel seulement. Il est destiné aux laboratoires cliniques et à l’usage des professionnels de santé uniquement. Il n’est réglementairement pas possible de l’utiliser comme autotest.